Ma première en basket

Dimanche 26 janvier, 18h, le coup d’envoi de mon premier match de basket en France est donné : Paris Basketball vs Aix Mauricienne. J’avais choisi la rencontre avec attention depuis plusieurs semaines car cela faisait un moment que je me disais qu’il fallait que j’aille voir le Paris Basketball. L’an dernier, j’étais tombée sur cet article de Fan Striker qui avait assez piqué mon intérêt pour que je me dise qu’il devait être intéressant de suivre l’évolution et l’implantation du club dans la capitale et en particulier dans le 13ème arrondissement. Ce dimanche, c’était célébration du nouvel an chinois pour le Paris Basketball et surtout, surfant sur la vague d’une semaine riche en basketball, la tenue de cette rencontre à l’AccorHotels Arena, deux jours après les Hornets vs les Bucks. 

Le basket, je suis tombée dedans sportivement… lors de la dernière Coupe du Monde. Je ne sais pas pourquoi cette édition m’a fait plus d’effet que les précédents championnats d’Europe ou Jeux Olympiques (ou alors c’est le fait que mes collègues m’aient scotché à mon siège…), mais le fait est que depuis septembre dernier je regarde du basketball. Par chance, quelques semaines plus tard, je m’envolais pour New-York et la première rencontre de basketball à laquelle j’assistais en vrai fut un Knicks vs Bulls au Madison Square Garden avec un dernier quart temps de folie offrant au Knicks leur première victoire de la saison. 

Quand le premier match de ta vie est un match NBA, autant dire que la barre a été mise haute pour les matchs qui suivent. En terme sportif bien sûr mais surtout de spectacle. Après ce premier match et sans savoir à quoi m’attendre en France, je me demandais donc si j’allais retrouver des t-shirts lancés dans les tribunes lors de temps morts par des mecs qui font du hip-hop, des pom-pom girls qui dansent sur le parquet, des challenges où tu gagnes de l’argent plus facilement que si tu jouais au Loto, s’il y avait tout le temps de la musique lors du match ou bien les droits de la SACEM sont trop chers… Ce genre de choses qui avaient contribué à l’expérience et au fait que tu ressortes de trois heures au MSG sans t’être ennuyé une seconde.   

La réponse est oui. Il y a tout ça. Il y a des fan quiz où les supporters peuvent gagner des lots, il y a des challenges où mettre un panier te permet de choisir une boîte et donc un cadeau, il y a des t-shirts lancés dans les tribunes qui rendent aussi fous les français que les américains, il y a des ballons qui se baladent dans les tribunes, il y a des danseuses et cerise sur le gâteau, il y a même un instant karaoké. L’animation est bien là. Avec un degré d’exubérance moins poussé que les américains mais oui, tout est pensé pour qu’à aucun arrêt de jeu vous puissiez vous ennuyez. Alors bien sûr les jeux de lumière sont différents, la musique tambourine moins, les danseuses n’ont pas de pompon mais ça fait largement le travail. Le seul point où il faut encore hausser le niveau c’est la diversité de la nourriture avec cette culture du snack que tu vas chercher à chaque quart temps en taille XXL et qui était peut-être dépendante du lieu pour cette rencontre en question.

Expérience réussie pour le #ChineseNewYearGame du @Paris_Basket à l’@AccorH_Arena. Près de 5500 spectateurs, un match retransmis en direct sur RMC Sport et des animations qui ont conquis tout le public.

Le public est au rendez-vous, près de 5500 personnes pour cette rencontre de Pro B, les nombreux enfants sont motivés à chaque fois que le public est sollicité et les sponsors, qui permettent la tenue de l’événement et mettent à disposition de nombreux lots, répondent présents. Ajouté à cela les ventes de merchandising multiplées par 12, finalement, à la fin de la rencontre, il ne manquait que le score en faveur du Paris Basketball (défaite 83 à 102) pour que l’addition soit 100% positive. 

Je ne savais pas si je m’amuserais autant en allant voir un match de basketball en France et cette expérience positive me donne envie de retenter le coup cette fois à la Halle Carpentier. L’enceinte est certes plus petite mais cela sera aussi l’occasion de voir si tous ces artifices étaient exceptionnels et si l’ambiance est toujours au rendez-vous. D’un point de vue sportif, l’intensité n’est certainement pas la même mais vous vous levez quand même lors de beaux dunks et le public s’enflamme sur ces enchaînements venus d’ailleurs. 

A partir de 12 euros la place, si vous ne savez pas quoi faire vendredi prochain, il y a un match face à Nantes à 20h30. Même si comme moi, vous plongez à peine dans le basketball ou alors vous ne maîtrisez pas toutes les règles sur le bout des doigts, ce n’est pas grave vous apprenez en regardant (enfin sauf certaines fautes que vous cherchez encore deux jours après) et vous passez un bon moment.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s