Saint-Valentin 2020

Cela fait exactement quatre ans que je ne me suis pas demandée ce que j’allais faire à la Saint-Valentin. La raison ? Il y avait toujours un match de Champions League dans les parages pour occuper la soirée. Enfin techniquement pas l’année dernière mais il m’a fallu une semaine pour réaliser que Paris avait gagné 2-0 à Manchester et redescendre de mon petit nuage même si l’histoire nous a appris qu’avec le PSG, il ne faut jamais s’enflammer.

Nous approchons donc du vendredi 14 février 2020 et j’ai vérifié, il y a bien du football à la télévision et la possibilité de mater Monaco-Montpellier ou Le Mans-Rodez en Domino’s Ligue 2 mais ça me vend beaucoup moins de rêve qu’une affiche de huitièmes où on retrouverait des Liverpool-Bayern Munich et des Real-PSG. Je veux dire par là qu’en Champions League, rien que dire le nom de la confrontation est orgasmique alors que Le Mans-Rodez… ça sonne un peu creux.

Je vous assure, j’ai beau essayer, mon exercice de visualisation me fait imaginer un stade à moitié vide où les gens se demandent ce qu’ils foutent là par 2 degrés et moi, devant ma télé, qui tiendra un quart d’heure sans but avant de zapper sur Netflix. Ne commencez pas à soupirer derrière votre écran, c’est juste que je n’ai pas d’atomes crochus avec ces clubs. Par contre, si vous me proposez de regarder un match de Guingamp, c’est une autre histoire.

C’est donc officiel, cette année je n’ai pas l’excuse de la Champions League pour écourter ma réponse à la question « Qu’est-ce que tu fais pour la Saint-Valentin ? ». Parce que si vous en doutiez, sachez qu’en 2020 il y a encore des gens qui vous posent cette question. Sans parler des marques et de la dizaine de newsletters avec des objets accrocheurs pour vous demander ce que vous faites et vous suggérer des bons plans dans des restaurants où il y a un menu spécial Saint-Valentin.

Pour ces personnes, la Saint-Valentin c’est comme le réveillon de Noël : une fête qui demande dix jours de préparatifs pendant lesquels tu établis menu, activités et cadeaux. Je suis même sûre que ces personnes consultent les articles « 10 idées de cadeaux de Saint-Valentin pour surprendre votre partenaire » sur les sites des magazines féminins.

Pour moi, c’est un jour comme un autre car je suis au regret de vous dire que Saint-Valentin ou Halloween, c’est le même combat. 

Ce sont deux fêtes commerciales qu’on ne nous a jamais vraiment appris à célébrer contrairement aux américains qui sont déguisés à 8 heures du matin, qui écrivent encore des cartes de Saint-Valentin comme le veut la tradition des petits billets et qui décorent tout le pays, de la station-service au fin fond de l’Ohio aux écrans sur Time Square. Et oui les petits potes, je suis désolée de vous balancer la vérité de manière si abrupte mais quand je me déguisais pour Halloween, mon déguisement ne rendait pas du tout comme sur la photo qui avait poussé ma mère à l’acheter, et quand je dessinais des cœurs pour la Saint-Valentin, c’était ringard. Bon ok, j’ai bien conscience que cette dernière phrase fait très rageuse de l’an 2000 mais on se comprend vous et moi. On ne nous a pas éduqué en nous faisant ressentir que ces fêtes étaient spéciales et que c’était une question de vie ou de mort de les célébrer. A la place, ce sont que des prétextes pour mettre des chocolats et des bonbons en tête de gondole et faire penser aux hommes qu’il faut aller dépenser son argent chez le bijoutier alors que pas du tout.

Encore une fois, on en revient toujours à la même chose : est-ce qu’on a besoin d’une journée dans l’année pour nous rappeler de montrer à l’autre qu’on aime ? Vous connaissez déjà la réponse.

Après on ne va pas se mentir, aucune fille n’est contre recevoir un joli bracelet le 14 février mais si c’est la seule attention de l’année avec noël et notre anniversaire, c’est un peu triste et je pense qu’il faut changer de mec. 

Du coup quand on me demande ce que j’ai prévu pour la Saint-Valentin, la réponse est « rien ». Je n’ai rien de prévu de plus que la veille et le lendemain parce 14 février, 21 mai ou 5 septembre, on peut célébrer l’amour tous les jours et on ne doit pas le faire un peu plus une journée dans l’année sous prétexte que la société nous a dit que ce serait une bonne idée et que ça boosterait le commerce. Je vous promets, vous pouvez offrir un bouquet de fleurs ou cuisiner tous les autres jours de l’année. 

On doit s’aimer aujourd’hui, un peu plus qu’hier et un peu moins que demain parce que chaque jour qu’on passe ensemble est à célébrer. Il n’y en a pas un plus que l’autre, enfin sauf le jour où vous vous mariez qui, je le conçois, est une journée un peu plus spéciale. Enfin, il paraît. Je n’en sais rien moi, je ne suis pas mariée.

Et d’ailleurs, pour ceux qui se poseraient la question, pas de Champions League non plus pour la Saint Valentin l’année prochaine. On reste sur un premier round des huitièmes aller le 16 et 17 février 2021. Faudra attendre 2023 pour partager à nouveau son 14 février avec Mbappé et Varane.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s